Régénération VGT/VTG- que faut-il savoir?

Vous avez des véhicules équipés de turbocompresseurs VGT dans votre flotte ? Découvrez ce qui distingue ce type de turbocompresseurs, comment cela affecte le fonctionnement du moteur et comment détecter leur défaut. Vérifiez pourquoi il vaut la peine de parier sur les turbocompresseurs VGT remanufacturés et comment fonctionne leur processus de régénération, et voyez également par vous-même. Découvrez pourquoi il vaut la peine de choisir les turbocompresseurs VGT remanufacturés de l’offre Arcoore.

 

 

Qu’est-ce que la VGT/VTG?

 

 

Le VGT (Variable Geometry Turbocharger) est un turbocompresseur à géométrie variable des pales. Ce type de turbocompresseur vous permet de réguler le débit d’air vers l’unité d’entraînement en modifiant l’angle des aubes de la turbine. En quoi est-il meilleur que les turbocompresseurs à géométrie fixe ?

Les turbocompresseurs VGT sont capables d’adapter leur fonctionnement aux conditions de conduite changeantes, assurant ainsi une pression d’air optimale fournie au moteur pendant la période de fonctionnement de l’unité. Pendant ce temps, les performances des turbocompresseurs à géométrie fixe dépendent d’une pression et d’un débit d’air constants. Les modèles VGT s’adaptent aux conditions de conduite changeantes et maintiennent une pression d’air optimale, ce qui améliore les performances du moteur. C’est en raison de ces avantages que les turbocompresseurs VGT sont utilisés, entre autres, dans les camions ou les machines de construction, qui nécessitent une efficacité élevée de l’unité d’entraînement.

 

 

 

Les défauts les plus probables dans le VGT/VTG

 

 

Les turbocompresseurs VGT sont des composants composés de divers composants. Certains d’entre eux peuvent subir une usure ou des dommages mécaniques, à la suite desquels l’ensemble du sous-ensemble ne fonctionnera pas correctement, ce qui se traduira par une détérioration de la qualité de fonctionnement du moteur. Les défauts qui peuvent survenir dans le VGT incluent :

dommages aux rotors de turbine ;

dommages à la roue du compresseur ;

fuite entraînant une fuite d’huile ;

dommages aux actionneurs ;

dommages aux capteurs ou autres problèmes électriques et électroniques.

 

 

Échec VGT/VTG – symptômes

 

 

Les défauts VGT sont assez faciles à remarquer en raison de la détérioration des paramètres de fonctionnement du moteur. Le plus souvent, ils concernent les performances et le fonctionnement. Bien sûr, la cause ultime des irrégularités est plus facile à reconnaître après avoir connecté le véhicule à l’ordinateur de diagnostic.

Les symptômes les plus courants des dommages VGT comprennent :

perte de puissance du moteur, le plus souvent lors d’une accélération ou d’une montée;

augmentation de la consommation de carburant;

ressentir des vibrations et des vibrations, en particulier lors de la conduite à grande vitesse;

fumée excessive du tuyau d’échappement;

le voyant moteur s’allume au tableau de bord.

La présence de l’un de ces symptômes peut indiquer une défaillance du turbocompresseur VGT. Si vous les remarquez, connectez immédiatement le véhicule à une station de diagnostic ou rendez-vous dans un service automobile. Si un défaut est détecté, il peut être nécessaire de remplacer ou de régénérer le VGT.

 

Comment fonctionne la régénération VGT/VTG?

 

La régénération VGT est un procédé visant à redonner à un turbocompresseur de ce type ses propriétés techniques et fonctionnelles d’origine. Pour régénérer le VGT, il faut d’abord démonter l’ensemble du turbocompresseur, puis le démonter et nettoyer soigneusement chacun de ses éléments, par ex. turbine, compresseur et autres composants.

Après avoir soigneusement nettoyé toutes les pièces du turbocompresseur VGT de l’huile, de la suie et d’autres contaminants, leur état technique doit être soigneusement évalué. Cela s’applique, par exemple, aux roues, aubes, actionneurs, capteurs et joints. Le spécialiste décide si la pièce est réparable ou doit être remplacée par une neuve. En cas de dommages aux composants électroniques, tels que par ex. contrôleurs ou capteurs, ils doivent être remplacés par des neufs.

Une fois les composants VGT réparés ou régénérés, il est temps de remonter le turbocompresseur et de tester et de vérifier ses performances et sa fonctionnalité.

 

Réparation VGT/VTG – combien de kilomètres suffisent?

 

La réparation VGT est un processus qui redonne à vos éléments leurs propriétés fonctionnelles, techniques et qualitatives d’origine. Par conséquent, les turbocompresseurs régénérés de ce type sont capables de fonctionner correctement même sur plusieurs centaines de milliers de kilomètres.

La durée de vie de cet élément dépend, entre autres, de la qualité du processus de régénération ou de l’utilisation du véhicule. Pour prolonger la durée de vie du VGT réparé, rappelez-vous:

remplacement régulier de l’huile et du filtre ;

refroidir la turbine avant d’arrêter le moteur ;

conduite correcte, c’est-à-dire ne pas appuyer sur la pédale d’accélérateur au sol à bas régime;

attendre environ 30 secondes après le démarrage du moteur (pendant ce temps, l’huile sera bien répartie sur toutes les pièces qui composent le VGT).

 

Réparation VGT/VTG ou remplacement de pièces par une neuve?

 

Si seule la régénération VGT est possible, cela vaut la peine de choisir cette option. Les effets à long terme de la réparation VGT et des coûts nettement inférieurs sont un argument qui incite les propriétaires de nombreux véhicules à cette solution.

Il vaut également la peine d’acheter un turbocompresseur VGT remanufacturé. Chez Arcoore, nous proposons des VGT régénérés de haute qualité pour de nombreux modèles de camions ou de machines de construction et agricoles.

Promotion pour les utilisateurs connectés

Inscrivez-vous sur notre site web et bénéficiez de réductions intéressantes sur nos produits !

×